Le Président du Rotary International prend ses fonctions chaque année le 1er juillet pour un mandat d'un an non renouvelable.
Il est sélectionné par la Commission de désignation composée d'une vingtaine de grands électeurs rotariens. Pour l'année 2017-2018 c'est Ian H.S. RISELEY qui dirigera le Rotary. Il a choisi comme thème "Le Rotary, un impact réel".   Lors de l’assemblée internationale des gouverneurs élus 2017-2018, le président international Ian H.S. Riseley a annoncé son thème « Le Rotary, un impact réel ».

La dégradation de l'environnement et le changement climatique constituent de sérieuses menaces pour tous, a affirmé Ian Riseley. « Ils ont un impact disproportionné sur les populations les plus vulnérables, celles pour qui le Rotary a les plus importantes responsabilités. Or, de telles questions environnementales sont rarement inscrites à l'ordre du jour du Rotary », a-t-il ajouté.

Ian Riseley a également ajouté que « le temps passe et la question de la viabilité de l'environnement n'est pas considérée comme une mission du Rotary. Pourtant, c'est l'affaire de tous, et cela doit le rester. »
Le président élu a demandé à tous les Rotary clubs d'avoir un impact réel en commençant par planter un arbre (1 membre, 1 arbre) entre le début de l'année rotarienne le 1er juillet et la Journée de la Terre le 22 avril 2018. Les arbres absorbent le dioxyde de carbone et toutes les autres particules polluantes de l'air, ce qui participe à ralentir le réchauffement climatique.

Le temps passe et la question de la viabilité de l'environnement n'est pas considérée comme une mission du Rotary.
« J'ai l'espoir que les résultats de ces efforts auront un impact durable encore plus positif sur l'environnement que ces 1,2 millions de nouveaux arbres », a déclaré Ian Riseley. « Je crois que l'impact le plus grand sera de voir un Rotary qui saura reconnaître notre responsabilité non seulement à l'égard des êtres humains vivant sur notre planète, mais également à l'égard de la planète elle-même. »

Sécuriser l'avenir du Rotary


Parmi ses déclarations adressées aux gouverneurs de district 2017/2018, Ian Riseley a aussi vivement recommandé aux clubs d'améliorer leur niveau de parité et de dynamiser l'âge de leurs membres.
Seuls 22 % des membres du Rotary sont des femmes contre 13 % il y a dix ans. Riseley a déclaré que cela prendra trois autres décennies au Rotary pour atteindre la parité.

Ce que nous pouvons faire ensemble dépasse ce que nous pourrions espérer pouvoir faire seuls.

« Trois décennies, c'est très long pour que le Rotary reflète le monde dans lequel nous vivons. Nous avons besoin de faire de ce constat notre priorité dès maintenant ».

Étant donné que 103 des 539 gouverneurs entrants sont des femmes, Ian Riseley a déclaré qu'elles représentent les compétences dont a besoin le Rotary : « Des dirigeantes qui aideront le Rotary à rassembler, représenter et mieux servir tous les membres de toutes les communautés. »

Ian Riseley affirme aussi qu'il est impératif que les clubs trouvent le moyen de devenir plus attractifs et de recruter des membres plus jeunes. Aujourd'hui, seulement 5% des membres ont moins de 40 ans et la majorité des membres ont plus de 60 ans, a rajouté le président élu à l'Assemblée.

« Imaginez ce à quoi ressemblera le Rotary dans 10 ou 20 ans si nous ne prenons pas au sérieux très vite la nécessité d'accueillir de nouveaux membres », a déclaré Ian Riseley.

« Les clubs auront un impact cette année en prenant leurs propres décisions, mais cela va demander un travail de groupe à grande échelle pour que le Rotary évolue et sécurise son avenir. »

« Nous savons tout ce que nous pouvons faire ensemble plus que ce que nous pourrions espérer pouvoir faire seuls », a-t-il déclaré aux nouveaux gouverneurs. « Je vous demande de toujours maintenir cet esprit d'équipe et de coopération et de toujours l'appliquer au sein de vos districts. »

District 1660 40 boulevard Emile Augier 75116 Paris tél 01 45 03 26 20
secretariat@rotary1660.org